Nantes, la capitale de la région des Pays de la Loire, est une ville dynamique et attractive qui séduit de plus en plus de nouveaux arrivants chaque année. Cependant, comme dans la plupart des grandes agglomérations françaises, certains quartiers sont réputés plus chauds ou dangereux que d’autres. Dans cet article, nous allons vous guider à travers les différentes zones de Nantes afin que vous puissiez profiter pleinement de cette belle cité tout en restant vigilants.

En bref

Les principaux quartiers chauds de Nantes à éviter, surtout la nuit, sont le Breil au nord, Bellevue à l’ouest, Malakoff au centre, ainsi que la Bottière et les quartiers Nord en périphérie. Ces zones connaissent des problèmes récurrents de délinquance, de trafics et d’insécurité. À l’inverse, le centre historique, l’hyper-centre et certains quartiers résidentiels comme Nantes Erdre sont généralement considérés comme sûrs.

Nantes, une ville sûre mais avec quelques zones à risque

Dans l’ensemble, Nantes est une ville relativement sûre comparée à d’autres grandes métropoles françaises. Cependant, comme partout, certains quartiers sont plus sensibles que d’autres et méritent une certaine prudence, surtout après la tombée de la nuit. Au fil des années, l’insécurité s’est en effet concentrée dans quelques poches de la ville et de sa périphérie. Nous allons donc vous détailler ces différentes zones à risque afin que vous puissiez les éviter si besoin et profiter sereinement de votre séjour nantais.

Ça pourrait vous plaire :  Découvrez les quartiers sensibles de Toulouse à éviter

Quartiers chauds du centre-ville à fuir la nuit

  • La rue de Richebourg et ses ruelles au nord de la gare
  • Les rues Caillaud et d’Allonville, réputées pour les vols à la roulotte
  • Le parvis des Nefs et ses buissons touffus, un repaire pour délinquants
  • Le quartier de la Manufacture avec ses cours et arcades sombres
  • L’entrée nord du quartier Malakoff

Bien que le centre-ville de Nantes soit globalement sûr en journée, certaines zones deviennent plus risquées dès la tombée de la nuit. On y recense alors régulièrement des vols, des agressions et des activités de deal. Les ruelles sombres autour de la gare, les rues désertes comme Caillaud ou d’Allonville, ou encore les espaces vides comme le parvis des Nefs sont particulièrement propices aux activités délictueuses nocturnes.

Zones sensibles en périphérie à éviter

QuartierRaisons à éviter
Le BreilAgressions, bagarres, trafic de drogue
BellevueDélinquance, insécurité grandissante
DervallièresQuartier chaud, règlements de compte
BottièreTrafics, vols, environnement tendu
Quartiers NordZones sensibles, forte délinquance

En périphérie de Nantes, plusieurs quartiers dits « sensibles » concentrent une grande partie des problèmes d’insécurité. Le Breil au nord est réputé pour ses bagarres, ses trafics de drogue et son ambiance tendue. Bellevue à l’ouest et Dervallières connaissent une délinquance grandissante avec des règlements de compte violents. La Bottière et les quartiers Nord comme la Boissière ou le Chêne des Anglais sont également des zones à risque où sévissent les trafics en tout genre et où l’environnement est souvent hostile.

Meilleures zones résidentielles sûres

Heureusement, Nantes compte aussi de nombreux quartiers résidentiels paisibles où il fait bon vivre en famille. C’est le cas par exemple de Nantes Erdre, un écrin de verdure le long des bords de l’Erdre très prisé des familles. Le quartier Graslin en plein cœur de ville, l’île de Nantes avec ses nouveaux aménagements, ou encore les beaux quartiers bourgeois autour de la cathédrale sont également réputés pour leur quiétude et leur sécurité.

Ça pourrait vous plaire :  Aides au logement pour étudiants : guide pratique

Conseils de prudence pour les touristes

Pour profiter pleinement de votre séjour nantais en évitant les mauvaises surprises, nous vous conseillons de rester vigilants, surtout la nuit tombée. Évitez de vous promener seul dans les quartiers réputés chauds, ne tentez pas d’affronter les éventuels délinquants et prévenez immédiatement les forces de l’ordre en cas de problème. Par ailleurs, faites aussi attention aux pickpockets dans les zones très touristiques et les transports en commun. Un peu de prudence et de bon sens suffiront à vous assurer un agréable séjour à Nantes !

Nantes dans les classements nationaux

Selon le dernier classement des villes les plus sûres de France publié en 2024 par Le Parisien, Nantes arrive à la 59ème place sur 119 communes de plus de 50 000 habitants. Un résultat moyen qui reflète bien la situation contrastée de la ville, globalement sûre mais avec des poches d’insécurité persistantes dans certains quartiers. Nantes fait ainsi moins bien que des villes comme Lyon (70ème), Strasbourg (41ème) ou Nice (55ème), mais mieux que Marseille (116ème) ou Paris (103ème).